Conjuguer voyage et handicap moteur

Quatre adolescents affrontent l’Himalaya  Abonné

Publié le 28/03/2012
1332897765336365_IMG_80715_HR.jpg

1332897765336365_IMG_80715_HR.jpg
Crédit photo : DR

1332897767336463_IMG_80736_HR.jpg

1332897767336463_IMG_80736_HR.jpg

PERMETTRE l’émancipation de quatre adolescents handicapés moteurs, c’est la finalité du projet « Le chemin des yaks ». Ces quatre jeunes vont partir au Népal pour un voyage de trois semaines, afin de participer à un trek dans l’Himalaya. À l’origine de ce projet on trouve Pascal Duboc, médecin anesthésiste de 56 ans, amoureux du Népal. Il a vécu cinq ans dans le pays et parle couramment la langue. Il faisait partie de l’Aide médicale et sanitaire (AMS), une association qui avait pour but de développer des soins de santé primaires dans une vallée de l’Himalaya.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte