Dans des indications majeures

Quand l’ANSM joue les importateurs  Abonné

Publié le 16/12/2013

-Choc anaphylactique.

C’est une histoire à rebondissements. L’ANSM vient de décider d’importer des États-Unis, l’ Epipen (adrénaline autoinjectable) pour remplacer le Jext qui lui-même remplaçait l’Anapen.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte