À propos de Stent for Life  Abonné

Publié le 03/04/2012

C’est à partir du constat selon lequel il existe de très importantes disparités entre les différents pays européens en matière de qualité et d’efficacité de la prise en charge de syndromes coronariens, que l’European Association of Percutaneous Cardiovascular Interventions (EAPCI) a lancé le projet Stent for Life dans dix pays pilotes (Bulgarie, Egypte, Espagne, France, Grèce, Italie, Portugal, Roumanie, Serbie, Turquie) où le taux d’angioplasties primaires est inférieur à 300 par million d’habitants.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte