Cycle solaire et maladies auto-immunes

Preuve ou coïncidence?  Abonné

Par
Publié le 07/04/2016

Une équipe du New Jersey a analysé les données des patients porteurs d'une maladie de Horton entre 1950 et 2004 ainsi que ceux présentant une PR entre 1955 et 2007 et les a comparées avec les indices de rayonnement solaire pendant ces périodes (1). Ils ont observé une corrélation entre les pics d'incidence de ces deux pathologies et l'index d'activité solaire, les cas étant plus nombreux dans les zones où les radiations étaient les plus fortes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte