CONTRIBUTIONS

Prescription verte et écologie interne  Abonné

Publié le 24/04/2014

Plus de la moitié des causes de mortalité dites évitables (avant 65 ans) sont d’origine comportementale : tabagisme y compris passif, consommation excessive d’alcool, surpoids et obésité, sédentarité. La maîtrise de ces quatre facteurs de risque accroit l’espérance de vie, souvent de plus de 10 ans(1, 2) ! Pourtant, en consultation, le seul repérage de ces quatre facteurs est loin d’être pratiqué de manière systématique, sans parler de leur prise en soin. Et en France… la dépendance médicamenteuse est très forte, l’obésité technologique s’accroît.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte