Aide aux victimes de harcèlement sexuel

Première cellule psychologique dédiée au harcèlement sexuel  Abonné

Publié le 11/06/2012

PLUSIEURS associations viennent en aide aux victimes de harcèlement sexuel pour les aider à déposer plainte, mais la spécificité de la cellule qui vient d’être créée, est d’apporter une aide psychologique. Elle a vu le jour à l’initiative de l’association « Future, au Féminin » et de sa présidente Lydia Guirous, en partenariat avec deux hôpitaux de l’est parisien, Tenon et Saint-Antoine. Les 35 professionnels de l’équipe de psychiatrie et de psychologie médicale peuvent être amenés à aider les victimes en fonction de leurs besoins.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte