Première campagne Web sur l’infection sexuelle à chlamydia

Publié le 07/09/2012
chlamydia

chlamydia

Le ministère de la Santé et l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) lancent une campagne Web de sensibilisation sur l’infection à chlamydia. Première infection sexuellement transmissible chez les jeunes, elle touche particulièrement les 18-24 ans (3,6 % des femmes et 2,4 % des hommes de cette tranche d’âge).

Asymptomatique dans la majorité des cas, cette infection peut entraîner de sérieuses complications si elle n’est pas soignée à temps : douleurs chroniques, grossesse extra-utérine, stérilité tubaire... Outre l’usage du préservatif qui reste l’unique moyen de prévention face aux IST, le dépistage représente actuellement la seule solution efficace pour détecter et prendre en charge l’infection à chlamydia. Il consiste en un prélèvement local, urinaire ou vaginal dont l’analyse en laboratoire permet de vérifier la présence ou non au sein de l’organisme de la bactérie chlamydia trachomatis, à l’origine de l’infection.

Diffusée sur Internet jusqu’au 15 octobre, cette campagne s’articule autour du site www.info-ist.fr qui s’enrichit pour l’occasion d’un questionnaire permettant à chacun d’évaluer son risque d’être infecté et d’obtenir des conseils personnalisés.

D. B.

Source : lequotidiendumedecin.fr