Entretien

Pr Michel Clanet : « Une première réunion en décembre ou janvier »  Abonné

Publié le 20/11/2014
Le plan dispose d’un large périmètre ? Comment cela va-t-il influencer le travail du comité d’évaluation ?

Le handicap neurologique est un prototype de maladie chronique à la prise en charge complexe. Il existe une analogie dans l’accompagnement et la prise en charge de l’ensemble des maladies neurodégénératives. Nous monterons des groupes de travail qui aborderont certains aspects de manière plus spécifique mais ce que l’on souhaite avant tout, c’est une prise en charge intégrée qui décloisonne le sanitaire et le médico-social.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte