Pollution : les passages aux urgences pour asthme ont augmenté en Ile-de-France  Abonné

Publié le 18/03/2014
1395080529506841_IMG_125351_HR.jpg

1395080529506841_IMG_125351_HR.jpg
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

La mise en place de la circulation alternée après plusieurs jours de dépassement des seuils d’information puis d’alerte a été décidée pour des raisons de santé publique. C’est en tout cas ce qu’a affirmé Philippe Martin, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie. « Le gouvernement n’a eu qu’un souci dans cette affaire, c’est la santé publique », a-t-il indiqué en annonçant la mesure qui ne sera pas reconduite ce mardi 18 mars en raison de l’amélioration de la qualité de l’air.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte