Perturbateurs endocriniens : le réseau environnement santé interpelle les candidats

Par
David Bilhaut -
Publié le 31/03/2017

« Aucun bébé ne doit naître pré-pollué », clame le Réseau environnement santé (RES). « Les bébés naissent aujourd’hui avec plusieurs dizaines de substances chimiques toxiques dans l’organisme », dont un grand nombre de perturbateurs endocriniens, souligne l’association dans une pétition paraphée par plus de 7 800 personnes.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)