Pas de test des prothèses PIP sur des souris, selon le parquet

Publié le 25/11/2014

Le parquet de Marseille a démenti qu’une juge d’instruction s’apprête à faire tester sur des souris le gel de silicone à l’origine du scandale des prothèses mammaires PIP, comme l’avait indiqué un avocat des parties civiles. « Cette information est complètement erronée. Il n’y a aucun test de ce type prévu sur des souris, mais une simple expertise technique sur la solidité de ces prothèses, et pour un coût de l’ordre de 80 000 euros et non un million », a indiqué à l’AFP le procureur de la République Brice Robin, démentant une information donnée par l’avocat Philippe Courtois qui défend plus de 2 700 femmes parties civiles.

Avec AFP

Source : lequotidiendumedecin.fr