Le scandale Fillon-Jouyet

Naufrage de la classe politique  Abonné

Publié le 13/11/2014

On est confondu par tant d’imprudence, celle de M. Fillon qui est allé voir un homme qui, certes, fut son secrétaire d’État aux Affaires européennes mais occupe désormais un poste-clé auprès du président de la République ; celle, surtout, de M. Jouyet qui, non content d’avoir bavardé avec M. Fillon, un des chefs de l’opposition, le dit tout bonnement au « Monde » et accepte que la conversation soit enregistrée. Disons-le tout net : si ces deux personnages n’avaient aucune mauvaise intention, leur amateurisme est consternant.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte