Il parle de sa retraite

Moment de vérité pour Sarkozy  Abonné

Publié le 12/03/2012
1331518637331327_IMG_79352_HR.jpg

1331518637331327_IMG_79352_HR.jpg
Crédit photo : AFP

EN 2002, nombre de socialistes ont reproché à Lionel Jospin de tirer les conclusions de sa défaite au premier tour et d’annoncer son retrait de la vie politique. À nos yeux, il lui fallait plus de courage à renoncer qu’à rester à la tête de son parti. Pour d’autres, il s’agissait d’une débâcle qui laissait le PS dans un état indescriptible. La suite a montré que les socialistes se sont déchirés sur le leadership du parti et sur sa vocation. De la même manière, M.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte