Risque de BPCO

Mieux vaut être riche et citadin

Par
Pascale Solere -
Publié le 17/12/2018
feu

feu
Crédit photo : CORDELIA MOLLOY/SPL/PHANIE

Dans les pays en voie de développement, on a observé une prévalence importante de la BPCO dans les régions pauvres et rurales, en rapport probablement avec les feux de cuisine dans les habitations et les polluants extérieurs. Qu’en est-il dans les pays développés ? Une étude menée aux États-Unis montre que dans les régions rurales et pauvres américaines la BPCO est aussi plus fréquente, y compris chez des non-fumeurs.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?