Briser l'omerta du harcèlement à l'hôpital

Médecins et chercheurs ligués contre la violence dans les études

Par Sophie Martos
Publié le 21/01/2019
- Mis à jour le 15/07/2019
violence hop

violence hop
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Humiliations répétées, sexisme, pressions psychologiques, homophobes, racistes ou harcèlement…

Une cinquantaine de praticiens, étudiants et proches d'étudiants en médecine victimes de violences à l'hôpital ont échangé à l'occasion d'une soirée débat organisée mi-janvier par l'association Questionner autrement le soin, composée de médecins et de chercheurs.

 

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?