Des Roms en situation précaire en Bretagne

Médecins du monde lance une alerte sanitaire  Abonné

Publié le 24/02/2014
1393243270498880_IMG_123071_HR.JPG

1393243270498880_IMG_123071_HR.JPG
Crédit photo : OLIVIER QUARANTE

Les pluies abondantes des derniers jours n’ont fait que dégrader davantage l’état de ce terrain baptisé avec ironie : Arc-en-ciel. Pourtant, point de couleurs ici. À quelques centaines de mètres du centre de la ville de Couëron, à l’ouest de Nantes, c’est la présence de l’usine Arc-en-ciel de traitement des déchets qui vaut à ce terrain nu d’être nommé ainsi.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte