Un système de santé en pleine crise

Mauvaises nouvelles médicales de Moscou  Abonné

Publié le 14/12/2008
1276104270F_600x_21794_IMG_5835_1229400131656.jpg

1276104270F_600x_21794_IMG_5835_1229400131656.jpg

« NOS PATIENTS ne sont pas tous des oligarques, beaucoup d’entre eux meurent faute de pouvoir se payer l’opération qui aurait pu les sauver, estime le Pr Alexandre Bronstein, patron d’une des cliniques privées les plus réputées de Moscou, le Centre d’endochirurgie et de lithotripsie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte