Maintenir la surveillance et soulager les hôpitaux, deux priorités du SYNGOF pour les gynécologues de ville en contexte d'épidémie Covid-19

Par
Dr Irène Drogou -
Publié le 17/03/2020

Crédit photo : PHANIE

Le SYNGOF a émis des recommandations à l'usage des gynécologues médicaux et gynécologues obstétriciens de ville en contexte épidémique Covid-19.

Deux priorités sont mises en avant dans le communiqué : « maintenir la surveillance régulière des patientes ayant une pathologie » afin de garantir la détection d'une éventuelle aggravation dans les meilleurs délais et « soulager les hôpitaux et les urgences » en assurant la prise en charge en première intention des patientes présentant une pathologie.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)