Courrier des lecteurs

Macron et la santé, ou quand la montagne accouche d’une souris  Abonné

Publié le 13/02/2017

Il est jeune, il est au-dessus des partis, il affiche une volonté de changement.

Du côté de la santé, Macron allait-il nous sortir de notre « immobilisme convulsif », comme le disait Alain Peyrefitte, « immobilisme convulsif » qui de réforme en réforme a reconduit notre système de santé, aujourd’hui au bord de l’implosion. J’y ai cru.

Et puis j’ai vu affiché sur Facebook les diapositives du discours de Nevers.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte