L’HISTOIRE DU JOUR

L’optimisme du petit matin  Abonné

Publié le 11/03/2011

La privation de sommeil rend très optimiste. Il n’y aurait pas de mal à cela si l’étude conduite par les chercheurs de l’université de Duke, en Caroline du Nord et à Singapour (« Neuroscience » du 8 mars), ne portait sur des comportements vis-à-vis de l’argent.

Les 29 sujets de l’expérience, des volontaires sains de 22 ans d’âge moyen, étaient appelés à prendre des décisions d’ordre économique, une première fois à 8 heures du matin après une nuit de sommeil normale, et une deuxième fois à 6 heures du matin après une nuit blanche.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte