L’inquiétante contamination au mercure  Abonné

Publié le 02/10/2014
1412243469548922_IMG_137126_HR.JPG

1412243469548922_IMG_137126_HR.JPG
Crédit photo : DR

Lorsqu’il revient de ses tournées médicales en pays amérindien wayana, le Dr Pignoux a toujours quelques mèches de cheveux dans ses valises. Leur destination finale est bordelaise. Là-bas, un laboratoire du CNRS détermine le taux de concentration de mercure des personnes prélevées. Ils s’avèrent souvent supérieurs au seuil de toxicité fixé par l’OMS à 10 µgr de mercure par gramme de cheveu.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte