Le mécontentement à son sommet

L’hypothèse de la révolte  Abonné

Publié le 21/02/2011
1298278633229052_IMG_54534_HR.jpg

1298278633229052_IMG_54534_HR.jpg
Crédit photo : AFP

LA QUESTION était dans tous les esprits sans jamais être formulée. Pendant combien de temps encore les Français vont-ils subir sans se rebeller les effets du chômage, de la précarité, de la baisse du pouvoir d’achat, des inégalités, des affaires qui ternissent l’action publique ? Les Français de gauche, les jeunes, les sympathisants du Front national forment les bataillons des insurgés potentiels.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte