Lettre ouverte à Monsieur le président de la CNAM  Abonné

Publié le 19/05/2014

Monsieur le Président,

Je vous ai déjà alerté de l’effroyable parcours judiciaire pénal et ordinal, que je subis très durement, depuis que vos services, abusés, volés par des assurés sociaux, immigrés d’Europe centrale, organisés en réseau, accédant frauduleusement aux indemnités journalières liées aux arrêts de travail, ont décidé, devant la Justice pénale, d’en rendre responsable, coupable, complice un praticien ordinaire (...).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte