Le traitement de la goutte en question

Les rhumatologues français effarés par les nouvelles recommandations des généralistes américains  Abonné

Par
Publié le 03/11/2016
goutte

goutte
Crédit photo : PHANIE

La prévalence et l’incidence de la goutte continuent d’augmenter aux États Unis comme en Europe où sa prévalence varie de 0,9 à 2,5 %, selon les pays. Malgré l'existence de traitements efficaces, la goutte reste mal diagnostiquée et sa prise en charge n'est pas optimale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte