Tribune

Les personnes intersexuées dans la future loi de bioéthique ?  Abonné

Publié le 01/02/2018

Le 10 janvier 2018, la Haute autorité de santé a publié un guide de bonnes pratiques destiné à harmoniser la prise en charge des différentes formes d’insensibilité aux androgènes. Quelques jours plus tard, un groupement de personnes intersexuées, le Collectif Intersexe et allié.e.s, a réagi en dénonçant un guide qui, à ses yeux, « recommande des mutilations d’enfants intersexes ».

Des thérapies médicales et chirurgicales en question

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte