Étiquetage des aliments

Les patients à haut risque veulent être aidés  Abonné

Publié le 17/03/2014

Selon une étude publiée dans « PLOS ONE » sur près de 29 000 adultes participant à la cohorte NutriNet, les logos comportant un critère de jugement positif, neutre ou négatif sont les plus appréciés par les personnes obèses, hypertendus ou diabétiques. L’équipe de Caroline Méjean, de l’unité INSERM U1153, a en effet évalué, la compréhension et l’acceptabilité de différents logos présentant une information nutritionnelle.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte