Les numéros d’urgence fondus dans le « 112 » ? Le gouvernement d’accord pour faire un test

Par
Henri de Saint Roman -
Publié le 29/09/2015

Crédit photo : S. Toubon

Abandonner le « 18 » (pompiers), le « 15 » (SAMU), le « 17 » (Police Secours) et quelques autres numéros d’appel d’urgence au profit du numéro d’appel européen « 112 », c’est la suggestion de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF). Un projet que le ministère de l’Intérieur est d’accord... pour tester en grandeur nature.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?