La carte Vitale biométrique divise

Les médecins ne veulent pas jouer aux policiers  Abonné

Publié le 12/03/2012
1331543501331696_IMG_79441_HR.jpg

1331543501331696_IMG_79441_HR.jpg

NICOLAS SARKOZY a proposé, s’il était réélu, de mettre en place une carte Vitale biométrique pour lutter contre la fraude aux prestations sociales. « Nous allons transformer la carte Vitale comme nous avons transformé le passeport et la carte d’identité avec le système biométrique », a déclaré le chef de l’État sur RMC et BFM-TV. « Il y a un problème de déficit donc chacun doit faire un effort : étranger comme national », a-t-il ajouté. La sécurisation de la carte Vitale est dans l’air du temps.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte