Épidémie de gale à l’hôpital de Nevers

Les médecins doivent penser au diagnostic  Abonné

Publié le 31/01/2013

DEPUIS le 11 décembre 2012, date du premier cas, 4 patients atteints de gale ont provoqué l’épidémie dans le centre hospitalier de Nevers qui a touché 20 membres du personnel. L’un des patients souffrait notamment d’une forme ancienne de la maladie, la gale norvégienne, extrêmement profuse (hyperkératosique).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte