Franchises médicales

Les Français sont contre  Abonné

Publié le 12/04/2012

Selon un sondage CSA pour l’association de lutte contre le Sida*, AIDES, 65 % des Français estiment que les franchises médicales vont « plutôt dans le mauvais sens ». La raison ? Cette participation de 1 euro par consultation et de 0,50 centime par boîte de médicament pénalise les plus modestes et les plus malades, et peut provoquer un retard dans l’accès aux soins. La responsabilisation des usagers du système de santé, motif allégué pour instaurer cette participation forfaitaire, ne convainc qu’un tiers des Français.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte