Les femmes les plus exposées au VIH doivent aussi bénéficier de la PrEP, alerte Aides

Par
Elsa Bellanger -
Publié le 03/03/2020

Crédit photo : S. Toubon

À l’approche de la Journée internationale des femmes le 8 mars, Aides alerte sur la « situation inacceptable » de celles qui sont les plus exposées au VIH, femmes migrantes, travailleuses du sexe, usagères de drogue et femmes trans. « En première ligne quand on parle de risque d’infection à VIH/sida », elles ne sont pourtant ciblées, déplore l’association, par « aucune campagne nationale d’information » sur la PrEP.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)