Pusillanimité de l’opinion

Les excès du « Hollande-bashing »  Abonné

Publié le 10/09/2012
1347239506369041_IMG_88714_HR.jpg

1347239506369041_IMG_88714_HR.jpg
Crédit photo : AFP

MÊME LA PRESSE de gauche s’y met, comme « le Nouvel Observateur » dont le titre de couverture demande : « Sont-ils si nuls ? », avec l’idée, cependant, de répondre par la négative. Pour l’ensemble des médias, la première motivation de ces jugements quelque peu intempestifs, c’est le désir de se démarquer du pouvoir qui, naguère, était trop encensé. La presse de droite joue l’air de « On vous l’avait bien dit ! » et celle de gauche cherche à s’affranchir des nouveaux dirigeants pour garder ses lecteurs.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte