Une enquête de l’ARS

Les Alsaciens invités à définir leurs priorités  Abonné

Publié le 09/02/2011

S’IL EXISTE déjà de nombreuses structures de dialogue et de concertation visant à mieux répondre aux attentes sanitaires des Alsaciens, ce questionnaire est une première : pour Laurent Habert, directeur de l’ARS d’Alsace, il permettra non seulement de voir ce que la population considère comme le plus important, mais mesurera aussi l’adéquation entre les priorités définies par les autorités et les « experts », et celles que le public tient à cœur.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte