Allemagne, Verts, impopularité

L’élan brisé du pouvoir  Abonné

Publié le 26/09/2013
1380182562456933_IMG_111590_HR.jpg

1380182562456933_IMG_111590_HR.jpg
Crédit photo : AFP

FRANÇOIS HOLLANDE a pris ses distances avec la gestion au jour le jour du pays et l’a confiée à Jean-Marc Ayrault. Le Premier ministre en a retiré un regain d’autorité dont, face aux ténors du gouvernement, il avait un urgent besoin. Pendant ce temps, le chef de l’État se consacre aux dossiers internationaux. La semaine dernière, il était au Mali pour l’intronisation de son président, ce qui lui a donné l’occasion de rappeler l’utilité des interventions militaires de la France.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte