Le TRT-5 s’inquiète de l’accès au traitement de la syphilis après l’arrêt de commercialisation de l’Extencilline  Abonné

Publié le 25/06/2014

Le groupe interassociatif TRT-5 s’inquiète des conséquences de l’arrêt de commercialisation au 1er février dernier de toutes les spécialités d’Extencilline (benzathine benzylpénicilline) par le laboratoire Sanofi-Aventis. Le TRT-5 souligne que cet arrêt survient « alors que l’Institut national de veille sanitaire (InVS) note une recrudescence des cas de syphilis en France depuis le début des années 2000 ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte