Avec le remboursement obtenu en première intention

Le test HPV, enfin une réalité pour relancer le dépistage du cancer du col de l’utérus  Abonné

Par
Publié le 08/09/2020
Officialisé pendant le confinement, le remboursement du test HPV en première intention chez les femmes de plus de 30 ans va rendre plus efficace le dépistage du cancer du col de l'utérus et en améliorer le taux de couverture. Mis à l'arrêt forcé par la crise sanitaire, le dépistage se réorganise et des campagnes d'information se préparent.
Reprendre la prévention après le confinement

Reprendre la prévention après le confinement
Crédit photo : Phanie

Le remboursement du test HPV en première intention dans le dépistage du cancer du col de l’utérus chez les femmes de 30 à 65 ans était attendu depuis plusieurs années par les professionnels de santé et les

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte