Grippe A(H1N1)v/Bachelot devant la commission d’enquête sénatoriale

Le temps des questions qui fâchent

Publié le 24/03/2010
- Mis à jour le 24/03/2010
1276097874F_600x_141268_IMG_32866_1269492749080.jpg

1276097874F_600x_141268_IMG_32866_1269492749080.jpg

LA SALLE de la commission d’enquête sur « le rôle des firmes pharmaceutiques dans la gestion par le gouvernement de la grippe H1N1 », dans l’ambiance traditionnellement feutrée du Sénat, a parfois évoqué un ring. Les échanges entre un président tour à tour caustique et offensif, le sénateur communiste François Autain, et une ministre qui revendique son « choix exigeant de protéger la santé de (ses) concitoyens plutôt que d’envisager le seul coût financier » ont été parfois violents.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?