Un livre d’Éric Zemmour

Le suicide de la pensée  Abonné

Publié le 23/10/2014
1414026681556025_IMG_139091_HR.jpg

1414026681556025_IMG_139091_HR.jpg
Crédit photo : AFP

M. Zemmour n’est pas un histrion à écarter d’une pichenette. Il travaille beaucoup, il fait des recherches, il écrit abondamment pour mettre en place sa théorie. Face au déluge d’imprécations qu’il déclenche, il reste de marbre, il fait le dos rond, il sourit comme pour souligner qu’il n’est pas dangereux. Comme on lui demandait récemment s’il n’y avait pas dans ses idées une forte dose d’intolérance, pour ne pas dire de racisme, il a fait de gros yeux et déclaré : « C’est purement conceptuel ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte