L’HISTOIRE DU JOUR

Le sida, Shakespeare et la tête du ministre  Abonné

Publié le 16/12/2013

Cela se passe jeudi 12 décembre à Bucarest. Le ministre roumain de la Culture Daniel Barbu est contraint à la démission après un dérapage en règle, intervenu quatre jours auparavant.

Au cœur de l’affaire, l’enveloppe allouée en Roumanie à la lutte contre le sida  : 45 millions d’euros. Beaucoup trop, pour Daniel Barbu, officiellement « choqué en pensant combien de festivals Shakespeare on pourrait réaliser si le programme anti-sida n’existait pas » ou à tout le moins « si son budget était réduit de moitié ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte