Le président de la CNAM ne voit aucune dérive  Abonné

Publié le 29/04/2013

Agacé par la présentation trop « spectaculaire », par la presse, de certains extraits du rapport sur l’évolution des dépenses d’arrêts de travail (+47 % de 2000 à 2011), Michel Régereau, président CFDT de l’Union nationale des caisses d’assurance-maladie (UNCAM), a tenu à relativiser ces chiffres, réfutant toute dérive.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte