Après les élections européennes

Le pouvoir (presque) indemne

Par Richard Liscia
Publié le 03/06/2019
- Mis à jour le 15/07/2019
Le pouvoir (presque) indemne

Le pouvoir (presque) indemne
Crédit photo : AFP

À n'en pas douter, le RN est arrivé en tête et son succès confirme la déroute de la droite, de la gauche et de l'extrême gauche. Il n'a pas pour autant effrité les forces de la République en marche. D'abord parce que son avance sur la REM se limite à un maigre 0,9 %. Ensuite parce que le paysage politique créé par les élections générales de 2017 est parfaitement validé par le scrutin.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?