Editorial

Le petit PLFSS a perdu ses parents…  Abonné

Publié le 25/09/2014

Ça s’est passé en fin de semaine dernière. Un triste fait divers. Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS 2015) a perdu son rapporteur « maladie », Christian Paul. Le texte est ainsi une des premières victimes avérées du mouvement des députés socialistes frondeurs (signalons qu’il perd aussi dans la bataille deux de ses « porte-parole », Jean-Marc Germain et Gérard Sebaoun).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte