HABEMUS PAPAM

Le pape conservateur  Abonné

Publié le 18/03/2013
1363605580417838_IMG_101052_HR.jpg

1363605580417838_IMG_101052_HR.jpg
Crédit photo : AFP

Après la formule rituelle « Habemus papam », le 266e  pape de l’histoire est apparu au balcon pour sa première bénédiction urbi et orbi. L’Argentin Jorge Maria Bergoglio élu mercredi dernier, prendra le nom de François. Il s’agit du premier pape des Amériques et du premier Jésuite à devenir pape. S’il s’est illustré par des positions progressistes en matière économique et sociale, le nouveau pape est rangé parmi les conservateurs lorsqu’il s’agit d’éthique. Il s’est toujours opposé à l’avortement et à l’euthanasie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte