Le lien entre détérioration de la santé mentale et aggravation des conditions socio-économiques liée au confinement mis en lumière par la cohorte Tempo  Abonné

Par
Coline Garré -
Publié le 04/06/2020

Crédit photo : S.Toubon

Les difficultés économiques accrues lors du confinement lié à la crise sanitaire du Covid-19 fragilisent la santé mentale des Français, mettent en lumière les premières données recueillies dans le cadre de la cohorte Tempo par l’Équipe de recherche en épidémiologie sociale ERES (INSERM, Sorbonne université).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte