Désamiantage

Le HCSP contre une nouvelle voie de dérogation  Abonné

Publié le 10/03/2011

LE HAUT CONSEIL de la santé publique (HCSP) émet un avis négatif sur un article d’un projet de décret qui octroie un délai supplémentaire pour la réalisation de travaux de désamiantage « dans les établissements recevant du public et les immeubles de grande hauteur ». La réglementation actuelle prévoit un « calendrier impératif » de trois ans, renouvelable une fois de trois années supplémentaires après avis du HCSP.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte