Révolte au sein la majorité

Le front du refus  Abonné

Publié le 10/07/2014
1404954685536202_IMG_133631_HR.jpg

1404954685536202_IMG_133631_HR.jpg
Crédit photo : AFP

Au demeurant, la différence entre le président de la République et le Premier ministre est imperceptible. M. Valls exprime sa fermeté, peut-être iconoclaste aux yeux de la gauche de la gauche, mais pas pour ceux qui soutiennent des réformes d’autant plus tardives qu’elles sont indispensables, là où M. Hollande tente de faire jouer son pouvoir de persuasion. L’épisode de la conférence sociale a eu au moins un avantage : il a montré que les deux membres de l’exécutif étaient associées dans le même projet et qu’ils entendaient résister à toute tentative de déstabilisation.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte