Grèves, ZAD, étudiants et autres protestations

Le droit en perdition  Abonné

Par
Publié le 12/04/2018
L'autorité de l'Etat en question

L'autorité de l'Etat en question
Crédit photo : AFP

Une seule raison pouvait expliquer le renoncement du gouvernement : le risque d'un drame sanglant au moment de l'évacuation. Sa décision était donc censée apaiser les esprits et préparer les occupants de la ZAD à leur inévitable expulsion. Les pouvoirs publics ont néanmoins permis à ceux qui avaient un projet agricole de rester sur place. Leur grande tolérance devait réduire un peu plus la résistance des illuminés de la ZAD. Et pourtant, il a fallu utiliser les moyens de la force pour les faire déguerpir.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte