Le Dr Valérie Fourneyron obtient un des postes clés de l’Agence mondiale antidopage

Publié le 23/09/2014
1411482620547270_IMG_136678_HR.jpg

1411482620547270_IMG_136678_HR.jpg
Crédit photo : AFP

Six mois après son départ du ministère des Sports pour raison de santé, le Dr Valérie Fourneyron a été désignée le week-end dernier présidente pour deux ans du Comité santé, médecine et recherche de l’Agence mondiale antidopage (AMA). Cette nomination est assez logique, compte tenu du bagage de celle qui fut ministre des Sports, de la Jeunesse, de l’Éducation populaire du gouvernement Ayrault et de la Vie associative puis secrétaire d’État en charge du Commerce et de l’Artisanat du premier gouvernement Valls. En plus de ces activités politiques en France, Valérie Fourneyron représentait en effet l’Europe au comité de l’AMA depuis septembre 2012. Le département désormais dirigé par Valérie Fourneyron a pour mission d’accréditer les laboratoires antidopage du monde entier, d’établir et de mettre à jour la liste des produits interdits ainsi que les priorités de recherche financées par l’AMA.

Un soutien gouvernemental

Valérie Fourneyron a bénéficié du soutien de l’actuel secrétaire d’Etat aux Sports, Thierry Braillard, et du ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Patrick Kanner, pour accéder à ce poste. Valérie Fourneyron œuvre actuellement à la rédaction du projet de loi qui traduira légalement le nouveau code mondial antidopage dans la loi française. C’est également elle qui supervise l’organisation, les 15 et 16 novembre prochains à l’Assemblée nationale, de deux jours de réunion de l’AMA.

Damien Coulomb

Source : lequotidiendumedecin.fr