Le Dr Long, premier maire d’un village sans habitants  Abonné

Publié le 26/06/2014

Maire de Louvemont, à côté de Verdun, le Dr François-Xavier Long a les mêmes prérogatives et les mêmes compétences que les 36 000 autres maires français… si ce n’est que son village, anéanti en 1916, ne compte plus aucun habitant depuis la bataille.

Louvemont fait partie des 9 villages du secteur totalement détruits en 1916, qui ne purent être reconstruits en raison de la dangerosité du sol, alors gorgé de mines et d’obus non explosés. En 1919, un décret leur accorda le titre de « villages détruits », administrés, faute d’électeurs, par des maires nommés par le Préfet.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte