Le déremboursement vivement critiqué, le Pr Saint-Jean contesté  Abonné

Publié le 21/06/2018

Déjà fin 2016, quand la HAS a jugé insuffisant le service médical rendu des médicaments anti-Alzheimer, la menace d'un déremboursement avait fait bondir les associations de patients et les professionnels des centres mémoire de ressources et de recherche sur la maladie d'Alzheimer (CM2R).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte